Charles Perrault: (travail élaboré par Ncibi Ali)

I. Présentation matérielle : 

Auteur: Charles Perrault
Genre: Conte en prose
Pays d’origine: France
Lieu de parution: Paris
Claude Barbin Éditeur
Date de parution: 1697

Charles Perrault 

Grand écrivain français, connu pour être à l’origine de la querelle des Anciens et des modernes, est né en 1628. Il est le quatrième fils d’un parlementaire parisien. Sa famille était très bien vue sous le règne de Louis XIV. Après avoir fait des études littéraires brillantes au collège de Beauvais à Paris, il finit par obtenir une licence en droit et s’inscrit alors au barreau en 1651. 
Il est ensuite longtemps contrôleur général des bâtiments du roi, ainsi que membre de la Commission des inscriptions publiques. C’est en 1671 qu’il est élu à l’Académie française. 
Mais cet écrivain et conteur célèbre est principalement connu pour avoir contribué à relancer le genre littéraire des contes de fées. On lui connaît une œuvre très réputée et courte en même temps : Les fameux Contes de ma mère l’Oye ou Histoires et Contes du Temps Passé de 1697, ainsi qu’un recueil de huit contes merveilleux. Cet enthousiasme pour les contes permet à Charles Perrault de transmettre à travers ses mots l’univers légendaire et traditionnel des contes, en se réappropriant l’imaginaire médiéval, chevaleresque et courtois, ainsi que paraît-il des textes narratifs de la Renaissance italienne. 
On lui connaît les contes les plus lus et racontés encore aujourd’hui. Il a repris non pas des contes adressés à des enfants, mais des contes appartenant à une littérature orale. Il a réécrit l’histoire du Petit Chaperon Rouge, de Cendrillon dans des versions beaucoup moins terribles que celles des légendes d’antan. Charles Perrault transforme le récit et l’adapte à la société de son temps, ajoutant des éléments de temps à autre. On citera aussi La Barbe Bleue, Le Petit Poucet, La Belle au bois dormant, etc. On peut aussi préciser que Charles Perrault est un auteur très sérieux qui a préféré sortir la première édition du recueil de contes sous le nom de son fils. Le succès des Contes de ma Mère l’Oye rend le reste de sa production littéraire moins connue. 
 
Charles Perrault s’éteint au cours de l’an 1703.



Laisser un commentaire

Tournai la Page |
maud99 |
les abeilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie et spiritualité
| rio44unblog
| Au travers des mots